A manger et à boire/ Charente Maritime

American Oak : l’enfant terrible du Cognac par Bache-Gabrielsen

Une bouteille de cognac Bache Gabrielsen posée sur un tronc d'arbre avec des petites bouteilles de tonic à côté.

Il y a quelques semaines j’ai eu la chance de me rendre à Cognac pour découvrir la maison familiale de Cognac Bache-Gabrielsen. Pour ceux qui me suivent vous devez avoir remarqué que je m’intéresse pas mal à l’univers du cocktail et des spiritueux. Cela tombait donc à pic car je n’avais pas encore eu l’occasion de visiter un endroit dédié au Cognac ni de savoir comment il était produit, le travail qu’il y avait derrière, la manière de le déguster etc.

Cognac est une petite ville dans le Sud-Ouest de la France, à environ 1h30 de Bordeaux. C’est ici qu’est implantée la marque Bache-Gabrielsen, une maison de Cognac fondée en 1905 gérée depuis par 4 générations de famille. A l’heure actuelle, le directeur de cette entreprise familiale est Hervé Bache-Gabrielsen qui représente la 4ème génération. C’est la marque leader du marché dans les pays scandinaves et notamment en Norvège.

Ce qui m’a énormément plu avec Bache-Gabrielsen c’est qu’ils produisent des cognacs accessibles à tous, aussi bien aux personnes débutantes qu’au plus expertes. Différentes gammes existent et nous avons eu la chance d’en découvrir une bonne partie. Ce fût un vrai plaisir de rencontrer cette famille et de pouvoir échanger avec eux à propos de leur savoir faire. Le cognac est d’une extrême richesse et se déguste au même titre qu’un vin, tout d’abord par la vue grâce à sa couleur, sa texture, puis au nez pour en apprécier tous ces arômes et sa complexité, et enfin en bouche où il libère ses tanins et d’autres arômes encore différents.

Le cognac American Oak

UNE PASSION POUR LE COGNAC MAIS AUSSI UNE PASSION POUR LA NATURE ET POUR L’EXPLORATION. C’EST CE QUI ANIMAIT MON ARRIÈRE GRAND-PÈRE LORSQU’IL EST ARRIVÉ À COGNAC POUR CRÉER SON ENTREPRISE. ET C’EST CE QUI NOUS ANIME ENCORE AUJOURD’HUI LORSQU’ON COMBINE LE MEILLEUR DES DEUX CULTURES, LA NORVÈGE ET LA FRANCE. C’EST DANS CET ÉTAT D’ESPRIT QUE BACHE-GABRIELSEN A MIS AU POINT « AMERICAN OAK », LE PREMIER COGNAC JAMAIS VIEILLI EN FUT DE CHÊNE AMÉRICAIN. » – HERVÉ BACHE-GABRIELSEN,

Un des cognacs que j’ai le plus apprécié lors de la dégustation (que ça soit par son histoire ou pas son goût) est le American Oak, autrement dit « l’enfant terrible » du Cognac. Mais pourquoi l’enfant terrible ? Et bien c’est assez simple, alors que le cognac est habituellement vieilli en fût de chêne français, celui-ci est également vieilli en fût de chêne américain : un vieillissement en fût de chêne français (le Limousin) est combiné à un vieillissement minimum de six mois en fût de chêne neuf américain (l’Alba). Le bois est importé du Tennessee et les fûts sont fabriqués selon des critères établis par du Maître de Chai, en partenariat avec une tonnellerie locale à Cognac.

La puissance aromatique du chêne américain confère à ce cognac un caractère très distinct, aux arômes délicats de fruits exotiques tels que la noix de coco et l’ananas, qui s’allient subtilement aux notes de vanille et de cacao issues du chêne français. Le résultat final est un cognac fruité et très gourmand.

Je vous laisse avec ces quelques images pour résumer ce week-end en immersion à la découverte du cognac Bache-Gabrielsen et du savoir faire familial de cette maison :


Vous Aimerez Aussi

Pas de commentaires

Laisser une Réponse