Bonnes adresses/ Paris

Mamie par Jean Imbert

Deux plats posés sur la table, un avec la poulette et la purée dessous et un avec le gratin de dorade, au restaurant Mamie de Jean Imbert à Paris.

Vous avez dû le voir sur Instagram, j’ai passé la semaine dernière à Paris où j’ai eu l’occasion de découvrir pas mal d’adresses qui me tentaient depuis longtemps. Et notamment le dernier restaurant de Jean Imbert où nous avons dîné en tête à tête avec mon amie Julie Zwingelstein (retrouvez son blog juste ici). « Mamie« , je pense que pour chacun d’entre nous ce nom résonne et nous renvoie à des souvenirs de déjeuner en famille le dimanche, où les marmites s’enchaînaient et où nous étions réunis autour d’un repas aussi généreux que délicieux. Ce restaurant c’est une histoire de famille, c’est l’histoire d’un petit fils et de sa mamie, liés par une même passion, celle de la cuisine. Car sans sa grand-mère Jean Imbert ne serait peut-être jamais devenu cuisinier. Mamie Jean imbert Mamie Jean imbert Mamie Jean imbert Mamie Jean imbert Mamie Jean imbert

Mamie, le nouveau restaurant par Jean Imbert

L’Acajou (son tout premier restaurant parisien) a fermé ses portes pour laisser place à un tout nouveau lieu, un restaurant que Jean Imbert ouvre avec sa mamie. Un lieu touchant où l’on a envie de se mettre à l’aise et de partager un bon repas.

La décoration y est délicate, soignée avec le soucis du détail pour nous rappeler par des petites touches le salon de nos grands-mères. Les vestes que portent l’équipe sont signées par la marque Côme éditions. Les tasses pour le thé ont été pensées et fabriquées par Maison Fragiles, et les desserts imaginaient par Cédric Grolet en collaboration avec Mamie bien évidemment. Bref rien n’a été laissé au hasard et c’est ce qui marque. Mamie Jean imbert Mamie Jean imbert Mamie Jean imbert

Pour ma part j’ai commandé la poulette et sa purée avec son puit de jus et Julie a commandé le gratin de Daurade, un régal. De la sauce à foison, des produits simples et bons, un goût authentique qui nous replonge bien des années en arrière. Durant le dîner après avoir goûté le plat de Julie j’ai quand même prononcé cette phrase sans m’en rendre compte « oh ça a le goût de la sauce de ma grand-mère« . Bingo ça tombe bien car c’est le but.

Ce qui est également super sympa, c’est la très grande table au milieu du restaurant, comme pour s’attabler en famille. D’ailleurs ce soir là la famille présente avait commandé la blanquette de veau, qui est arrivée dans une énorme cocotte en fonte. Chacun pouvant ainsi se servir dedans comme à la maison. Je ne vous raconte pas l’odeur à tomber dans la salle…

En dessert nous avons choisi l’oeuf à la neige, (après avoir longtemps hésité avec la mousse au chocolat « ratée »). La plupart des desserts sont très généreux et se prêtent de nouveau au partage car il est conseillé de les commander pour deux. Il faut prendre l’oeuf, de le déposer délicatement à côté de la meringue pour ensuite casser la coque en chocolat avec la cuillère et voir la crème anglaise couler… Un vrai régal pour les yeux, et pour le palais. Cela fait bien longtemps que je n’en avais pas mangé et je me suis absolument régalée… Les prix sont très raisonnables pour la quantité et la qualité des produits servis. Bref c’est un lieu que je vous conseille si vous avez envie de dîner avec un(e) ami(e), mais aussi et surtout pour un dîner en famille. En tout cas c’est très réussi !

 

Mamie par Jean Imbert
35bis Rue Jean de la Fontaine
75016 Paris
01 42 88 04 47

Ouvert du lundi au samedi, réservation conseillée.

Les différentes carte du restaurant Mamie par jean imbert à Paris, la carte verte des cocktails, la carte rose du menu.

Photo Julie Zwingelstein

Les différentes carte du restaurant Mamie par jean imbert à Paris, la carte verte des cocktails, la carte rose du menu.

La salle du restaurant Mamie par Jean Imbert avec une grande table au milieu, la baguette entière dessus, et la décoration avec des tableaux aux murs et une tapisserie verte et blanche.

Deux plats posés sur la table, un avec la poulette et la purée dessous et un avec le gratin de dorade, au restaurant Mamie de Jean Imbert à Paris.

Moi qui regarde mon plat posé sur la table avec la poulette et la purée au restaurant Mamie par Jean Imbert à Paris.

L'oeuf en neige, un dessert signé Cédric Grolet avec un trompe l'oeil d'un oeuf en chocolat blanc posé dans l'assiette, qui contient la crème anglaise et juste à côté une grosse cuillère de blanc en neige au restaurant Mamie par Jean Imbert à Paris.

L'oeuf en neige, un dessert signé Cédric Grolet avec un trompe l'oeil d'un oeuf en chocolat blanc que l'on vient de casser posé dans l'assiette, qui contient la crème anglaise et juste à côté une grosse cuillère de blanc en neige au restaurant Mamie par Jean Imbert à Paris.

La tasse pour le thé blanche en porcelaine de limoges fabriquée par Maison Fragile avec écrit "Mamie prend toujours un deuxième dessert avec son thé" posée sur la table au restaurant Mamie de jean Imbert à Paris.La veste que porte toute l'équipe, accrochée par un cintre à l'entrée du restaurant fabriquée par Côme édition pour le restaurant Mamie par Jean Imbert à Paris.

 

Retrouvez toutes mes autres bonnes adresses juste ici !

Vous Aimerez Aussi

Pas de commentaires

Laisser une Réponse